Un portrait de l’utilisation des UAV aux États-Unis


Un rapport du Center for the Study of the Drone du Bard College dans l’état de New York dresse le portrait de l’utilisation non-récréative des drones aux États-Unis.

Drone and Moon by Don McCullough large

DJI Phantom

Il est intéressant de constater qu’aux États-Unis, environ 3000 compagnies, universités et centres de recherche sont autorisés à opérer des UAV en fonction d’une demande d’exemption à la section 333 du règlement, l’équivalent américain du COAS au Canada. Sur ces 3000 exemptions, 29% ont été demandées pour de la photographie aérienne et 18% pour un usage dans l’immobilier. À eux seuls, ces deux types d’opérations constitue 47% de l’utilisation non-récréative des UAV. Cela se reflète dans les types de drones utilisés pour effectuer ces opérations. Des 6026 aéronefs mentionnés dans les exemptions, 3967 sont des modèles de DJI, dont 2176 sont des variantes du “Phantom”.

Les autres opérations les plus populaires sont la construction, les services publics, le secteur de l’énergie, les infrastructure et l’agriculture comptant chacune pour environ 11% des demandes d’exemption.

La FAA étant en train d’étudier les diverses possibilités pour son nouveau cadre réglementaire, il sera intéressant de voir quel secteur d’utilisation se développera la mieux avec la nouvelle réglementation. De nouvelles catégories d’UAV seront-elles créées? Sera-t-il plus avantageux économiquement d’utiliser un appareil destiné au grand public au lieu d’un aéronef de qualité professionnelle si la réglementation se relâche? Nous le serons bientôt, lorsque la FAA publiera sa première ébauche du nouveau règlement.

Source: http://www.popsci.com/heres-how-companies-are-actually-using-drones?dom=rss-default&src=syn