À la fois drone et hélicoptère

KMAX-short-with-cargo banner

La compagnie Kaman, en association avec Lockheed Martin, a démontré, au début du mois, la possibilité d’utiliser son appareil Unmanned K-MAX pour combattre les feux de forêt.

Ce drone a été développé à partir de leur hélicoptère K-MAX afin de pouvoir effectuer des missions de ravitaillement trop dangereuses. Il a été utilisé en Afghanistan pour ravitailler les troupes en suivant des routes GPS prédéterminées sous le couvert de la nuit, sans lumière extérieure, le rendant extrêmement furtif et efficace.

kmax uav fire fighterAvec sa capacité de charge de 6000 lbs, le Unmanned K-MAX pourrait devenir très utile pour la lutte contre les incendies de forêt. Utilisant une multitude de capteurs optiques et infrarouges, cet appareil peut être piloté à distance ou voler de façon autonome dans des conditions de faible visibilité ou dangereuses. Cet UAV ultra perfectionné pourrait voler dans la fumée ou la nuit pour supporter les pompiers au sol sans mettre la vie d’un pilote en danger.

Un des avantage du drone fabriqué par Kaman est qu’il peut aussi opérer avec un pilote à bord. Cela fait en sorte qu’en cas de besoin, l’appareil peut effectuer un vol habité vers la zone d’opération et ensuite effectuer sa mission sans pilote à bord dans la zone restreinte de vol.

Cet appareil est un des nombreux modèles de drones de plus de 25 kg qui démontre que les UAV peuvent effectuer du travail aérien traditionnellement réalisé par des appareils habités. Pour l’instant, la réglementation canadienne rend impossible l’opération de ce genre d’aéronef dans un cadre autre que la recherche, mais dans quelques années il sera fort probable qu’ils partagent l’espace aérien avec les aéronefs habités.

Kaman K-1200 K-Max im Schwebeflug mit Lastenseil

Kaman K-1200 K-Max

Source: http://www.verticalmag.com/news/article/UnmannedKMAXcompletesfirefightingdemo