NAV Canada suggère des peines d’emprisonnement pour ceux qui font voler des drones près des aéroports sans autorisations

nav-canada

nav-canada-ceo-john-crichton-courtesyLe PDG de NAV Canada, John Crichton, suggère que les opérateurs récréatifs qui font voler leur drone à proximité des aéroports soient poursuivis au criminel.

M. Crichton fait valloir que la FAA et Transports Canada ont clairement interdit les drones dans un rayon de 5 miles des aéroports. Selon lui, les gouvernements ne sont pas assez sévères avec les contrevenants et ne mettent pas assez d’emphase sur l’application de la loi. Il compare le danger de faire voler un UAV près d’un aéroport à décharger une arme à feu dans l’axe d’approche d’une piste et que la peine d’emprisonnement applicable pour avoir mis la vie d’autrui en danger devrait s’appliquer.

Avec de plus en plus de rapports de pilotes disant avoir vu un drone voler près de leur appareil à l’approche ou au décollage, faudra-t-il en venir à hausser les peines pour dissuader les contrevenants ou une meilleure éducation du publique suffira?

Source: http://atwonline.com/regulation/nav-canada-ceo-jail-time-needed-reckless-uav-operators