La Corée du Sud prépare la protection des Jeux olympiques

aerial-systems-500x300

48ED620B00000578-5357575-image-a-61_1517919874799La Corée du Sud a mis en place des mesures de sécurité très sophistiquées afin de protéger les Jeux olympiques de Pyeongchang contre une potentielle attaque de drone. En plus des 60 000 personnes assignées à la sécurité des Jeux, des dispositifs de haute technologie seront mis en place afin de protéger l’espace aérien de possibles drones hostiles.

Ces mesures de sécurité extraordinaires sont une réponse à la tension extrême entre les deux Corées. Les autorités craignent que des extrémistes s’en prennent aux athlètes ou aux dignitaires en utilisant des drones équipés de charges explosives. Ce genre d’attaque ayant fréquemment été utilisée par le passé par l’État islamique en Irak et en Syrie

Afin de repérer les petits appareils en vol, des radars développés pas l’Institut supérieur coréen des sciences et technologies seront déployés sur le site olympique. Aussitôt qu’une menace possible est détectée, des canons brouilleurs d’ondes seront activés et dirigés vers l’intrus afin de l’abattre. Il sera aussi possible de déployer des drones équipés de filets permettant la capture des appareils menaçants comme que démontré dans cette vidéo de la compagnie Fortem Technologies.

L’avantage de ces méthodes moins destructrices est la possibilité de capturer l’intrus sans endommager sa charge utile qui pourrait contenir une arme chimique ou bactériologique. Si ces méthodes à la fine pointe de la technologie ne se révèlent pas efficaces, des tireurs d’élite à bord d’hélicoptère seront en mesure de descendre le drone à coups de fusil en dernier recours.

Avec la popularité grandissante des drones grand public et la facilité avec laquelle ceux-ci peuvent être pilotés, les autorités du monde entier devront élaborer des mesures de sécurité afin de contrer les possibles menaces venues du ciel.

Source: Futura Sciences