Les essais hors de la portée visuelle se poursuivent au Canada

ld-drone-indrorobotics-drone-delivery-in-flight-august2019

ld-drone-indrorobotics-drone-delivery-in-flight-august2019Le 19 août dernier, un drone transportant des médicaments a parcouru 6 kilomètres au-dessus de l’océan pacifique entre la ville de Duncan, située sur l’île de Vancouver et Salt Spring Island.

Le vol d’une durée de 11 minutes était un essai conduit par London Drugs, Poste Canada et InDro Robotics. Les données opérationnelles collectées lors de l’essai seront utilisées par Transports Canada dans l’élaboration des futures règles qui encadreront les opérations hors de la portée visuelle (BVLOS).

Les vols effectués on permis la livraison d’un Epi-Pen et de naloxone entre la pharmacie mobile London Drugs, sur l’île de Vancouver et deux endroits sur l’île Salt Spring: la maison d’un patient et une autre pharmacie. Cet essai a pu prouver qu’il était envisageable pour un drone de parcourir une grande distance afin d’effectuer la livraison de médicaments en milieu éloigné.

Bien que la technologie permette maintenant d’effectuer des vols en BVLOS beaucoup plus facilement, la réglementation canadienne ne le permet pas encore. Cependant, les essais comme celui-ci se déroulent partout au Canada afin d’aider Transports Canada à élaborer un nouveau cadre réglementaire.

Dans un futur proche, les drones pourront être utilisés hors de la portée visuelle pour la livraison, mais aussi pour plusieurs autres utilisations comme l’inspection des pipelines et des lignes électriques, la détection des feux de forêt et la surveillance maritime.

Source: Global News